lundi 5 septembre 2016

Ma perte de poids et mon corps



Depuis maintenant 1 an, je suis un rééquilibrage alimentaire afin de retrouver un "poids de forme" (c'est le terme que les médecins emploient).

Pour les nouveaux et nouvelles, je vous laisse allez lire les 2 articles que j'ai déjà fait à ce sujet : mon-reequilibrage-alimentaire puis la-poursuite-du-reequilibrage.


A l'origine de cette décision ? 

C'est une réflexion sur mes capacités physiques à suivre ma fille pour jouer au ballon par exemple, une prise de conscience sur le fait que je diminuais ma longévité, et le dégoût de voir mon reflet dans le miroir.

Ce jour là j'ai eu un "déclic", c'était il y a 1 an déjà...


Aujourd'hui, le bilan.

Pour parler chiffres, j'ai perdu 28 kg.


Qu'est ce que ça a changé ?

J'accepte mieux de me voir dans un miroir.

Je n'ai pas encore testé mon endurance dans une partie de ballon (ma fille est encore un peu petite pour cela). Mais j'ai pu suivre le parcours lors d'une après-midi d'accro-branche.

Je me sens mieux dans mon corps. Je peux bouger sans être essoufflée au bout d'1 min.

Ma peau est bien plus belle. J'ai beaucoup moins de boutons. Et la peau de mon visage est moins grasse.

J'ai bien entendu changé de taille de vêtement et j'en remets certains que j'avais gardé au fond de mon placard. (Et ça coûte cher de refaire toute une garde robe).


Ce que j'aimerais changer ?

Je n'aime pas le sport. Je n'en fais d'ailleurs pas. Du coup, ma peau est quand même un peu flasque. J'aimerais trouver la motivation d'en faire et de trouver une discipline qui me correspondrait. Ce qui me permettrait de me raffermir.


Comment je vois l'avenir ?

Je suis plus sereine bien entendu. Mais je sais qu'il sera nécessaire de me surveiller régulièrement. 
J'arrive encore trop facilement à me laisser aller. C'est ce qui m'est arrivée pendant mes vacances cet été. Bien sûr ça fait du bien de se faire plaisir mais je reprends encore bien trop vite (à mon goût) de mauvaises habitudes. J'espère que les années passant, les bonnes habitudes resteront de plus en plus gravées. Au point qu'elles deviennent un réflexe automatique.


En conclusion ?

Quand on perd du poids c'est bien sûr le changement physique qui est le plus spectaculaire, vu de l'extérieur.
Mais il ne faut pas le faire pour les autres. Il faut le faire pour soi. L'essentiel est de se sentir bien.
Les changements se font aussi dans la tête, dans l'esprit. Il faut du temps pour accepter ce changement. Mais c'est le bien-être qui est le plus important.


Oublions un peu les chiffres. Le poids, une taille de vêtement, mais quelle importance cela peut il avoir si l'on est heureux ?