lundi 23 mai 2016

Quelles huiles végétales pour débuter le naturel ?

Quand on débute dans le naturel, il n'est pas facile de savoir choisir quels produits acheter plutôt qu'un autre.

C'est pourquoi aujourd'hui je vais vous parler des huiles végétales que je trouve multi-fonction et qui je pense peuvent convenir à tout le monde ou presque.

Ma première découverte a été l'huile végétale de coco.
Je l'achète sur le site Aroma-zone mais elle se trouve facilement dans les magasins bio. C'est une huile qui est "solide" en dessous de 25°mais il suffit d'en prendre une noisette dans la main pour qu'elle devienne liquide. Pour moi c'est une huile à tout faire. Elle est adoucissante et émolliente. Elle me sert pour les cheveux en bain d'huile, pour la peau (elle remplace très bien les laits hydratants pour le corps) et en guise d'après soleil (avec l'aloe vera c'est le combo parfait). Elle convient aussi pour le démaquillage (moi je n'aime pas les huiles pour me démaquiller).


Ma seconde huile que je vous conseille est celle de jojoba (que j'achète également chez Aroma-zone). 
Elle est sébo-régulatrice, calmante, cicatrisante et protège de la déshydratation. Elle convient pour le démaquillage et peu s'utiliser en remplacement de la crème visage (moi je l'utilise le soir ce qui lui laisse toute la nuit pour "agir").



Ensuite il y a quelques huiles végétales qui ont des propriétés qui sont souvent recherchées, comme :

 - l'huile de ricin : fortifie, favorise la croissance (c'est une huile visqueuse ce qui la rend    difficile à utiliser seule mais on peut la mélanger à une autre huile)

 - l'huile de noisette : sébo-régulatrice et pénétrante

 - l'huile de moutarde : favorise la pousse 

 - l'huile d'amande douce : apaisante et adoucissante (attention aux risques d'allergie)


 Avez vous une huile préférée ?

mercredi 18 mai 2016

Mon premier shampoing solide

J'aime beaucoup l'idée du shampoing solide : économique, pratique à l'usage et au transport.
Mais j'ai souvent hésité à en acheter à cause du prix et le risque qu'il ne convienne pas à mes cheveux qui saturent très facilement à cause des huiles et beurres végétaux.

Puis j'ai découvert la recette d'un shampoing activateur de pousse proposé par Ingrid du blog http://www.parenthese-tutoriels.fr

Je vous remets ici sa recette :
20 grammes de SCI (un tensioactif très doux et sans sulfates, sert à faire mousser)
10 grammes de beurre de cacao (corps gras, nourrit la peau et rend le savon plus doux)
10 grammes d’huile de serpent (synergie de 8 huiles végétales fortifiantes qui favorisent la pousse des cheveux)
5 grammes de poudre de reetha (lavante, tonifiante, anti-lentes et pellicules)
5 grammes de poudre d’ortie (nettoyante, fortifiante, tonifiante et anti-pelliculaire)
10 grammes d’eau (de préférence minérale)
5 grammes de vinaigre de cidre (aide à la régulation du cuir chevelu et à l’élimination des pellicules)
Optionnel : 15 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang (favorise la pousse, limite la chute et apporte brillance aux cheveux)

Et le lien de son article et vidéo vous expliquant tout en détail : http://www.parenthese-tutoriels.fr/shampoing-solide-activateur-de-pousse/

Pour ma part j'ai donc respecté les quantités indiquées et j'ai choisi l'huile essentielle de gingembre.

Je me suis procuré les poudre de ritha et d'ortie ainsi que l'huile de serpent sur la boutique http://maplanetebeaute.fr (qui m'a fait cadeau de poudre d'ananas et d'un shampoing Loren kadi qu'il faut que je teste prochainement)

La préparation s'est très bien déroulée, une fois le moule rempli je l'ai placé 2h au frigo et le démoulage s'est très bien passé. Je l'ai laissé sécher 36h à l'air libre.



Il est encore assez mou. J'ai quand même décidé de le tester. Il ne faut pas que je le serre trop fort dans ma main sinon il s'écraserait. On sent qu'il fond très facilement en le frottant dans mes mains pour le faire mousser. Il risque de s'user assez facilement.
Je ne sais pas ce que j'ai loupé dans la recette...
Quand au résultat sur mes cheveux ils étaient doux au rinçage j'ai trouvé qu'ils ne s'emmêlaient pas trop. Sur cheveux secs ils sont bien lavés, doux, et pas poisseux mais j'ai l'impression qu'ils sont un peu alourdis. Je pense qu'il nourrit trop mon cheveux qui apprécie bien mieux les soins hydratants.

Il va falloir que je pense à une recette moins riche en beurre et en huile tout en gardant des ingrédients activateur de pousse.

Avez vous déjà fait vos propres produits de cosmétiques ?

lundi 2 mai 2016

Colour b4 : 2 ème épisode

Comme je suis une éternelle insatisfaite capillairement parlant et bien j'ai donc choisi de réitérer  le Colour B4 avec dans l'espoir d'enlever encore quelques couches de henné.

Je vous parle ICI de la première application.


Le Colour B4 est un effaceur de coloration. 

C'est à dire que sur des cheveux colorés avec des colorations chimiques le produit va enlever les pigments jusqu'à la couleur naturelle (si le cheveux n'a jamais été décoloré) ou à la teinte la plus clair que vous avez eu sur les cheveux. Donc réfléchissez bien à ce que vous avez fait comme coloration ou décoloration avant.

J'ai pris la teinte dark pour effacer les couleurs foncées puisque mes cheveux sont colorés au henné depuis des années (donc j'ai accumulé des "épaisseurs" de henné).


Après donc les différentes étapes, j'ai fini par laisser poser un masque à la crème de coco, poudre d'orange et sirop d'agave, toute la nuit.
Ce masque à des propriétés dégorgeantes, nutritives et hydratantes, c'est donc parfait pour compéter l'effet du Colour B4.

Et voici tout de suite le résultat en photo : 



La couleur est moins rouge. L'ensemble est un peu plus clair. Je pense que je ne pourrais pas faire mieux sans risquer d'endommager sérieusement mes cheveux.

Je vais refaire du henné pour les gainer en teinte blonde pour surtout ne pas foncer. Et le blond sur mes repousses naturelles donnera des reflets dorés.


Dites moi si ça vous intéresse de voir le résultat du henné blond dans un prochain article.